J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne

Metteur en scène: 
Mode d'action - genre d'activité: 
Saison: 

 

Ce spectacle, présenté du 14 mars au 5 avril 1997, a reçu le prix du meilleur spectacle de langue française par le Syndicat de la critique.

 

"Cinq femmes et un jeune homme, revenu de tout, revenu de ses guerres et de ses batailles, enfin rentré à la maison, posé là, dans la maison, maintenant, épuisé par la route et la vie, endormi paisiblement ou mourant, rien d'autre, revenu à son point de départ pour y mourir.

Elles tournent autour de ce jeune homme dans son lit. Elles le protègent et se rassurent aussi les unes et les autres. Elles le soignent et écoutent sa respiration, elles marchent à pas lents, elles chuchotent leur propre histoire, cette absence d'histoire qu'elles vivent depuis qu'il les quitta et son histoire à lui, sa longue balade à travers le monde, sa fuite sans but et sans raison.

On lutte une fois encore, la dernière, à se partager les dépouilles de l'amour, on s'arrache la tendresse exclusive. On voudrait bien savoir." Jean-Luc Lagarce, novembre 1994 (Extrait du programme)

 

La pièce avait été écrite par Jean-Luc Lagarce suite à une commande passée lors d'un Chantier animé par Philippe Minyana à Théâtre Ouvert en 1994 et mise en espace lors de Théâtre en chantier/2e mouvement, par Robert Cantarella et Philippe Minyana, la même année.

 

Parcours de Jean-Luc Lagarce avec Théâtre Ouvert