Madras, la nuit où...

Auteur: 
Mode d'action - genre d'activité: 
Saison: 
Lieu: 

 

Mise en espace du 18 au 21 juillet 1974, Chapelle des Pénitents Blancs

 

Extraits du programme :

 

"Une maison délabrée en haut d'une colline d'où l'on voit, au loin, la ville. Cinq personnages, exilés dans un pays étranger non déterminé, sont unis par un secret commun : le souvenir d'une nuit à Madras. Enfermés dans la maison, ils vont s'affronter, se trahir, s'aimer, s'entredéchirer, pendant qu'une guerre civile bat son plein dans la ville. Quintette pour un théâtre de chambre, Madras, la nuit où... est une parabole autour de l'ambition, l'égoïsme, les angoisses et l'impuissance d'une société décadente face à un monde nouveau qui menace et gronde d'une voix d'ange exterminateur." Eduardo Manet

 

"(...) La première étape de notre travail nous permettra d'aborder l'oeuvre comme un opéra, parlé, crié, gémi, murmuré, hurlé, haleté, râlé, dit, dans lequel les richesses vocales connues et inconnues de l'acteur seront sollicitées dans toute leur étendue. Ce travail est la suite de celui commencé en 68 avec Je ne veux pas mourir idiot, continué avec Peter Brook et poursuivi avec Le Marathon. (...) Claude Confortès