Pépé Gustave voit rouge

Pépé Gustave voit rouge, 1975 ©Christian Martinez
Auteur: 
Metteur en scène: 
Mode d'action - genre d'activité: 
Saison: 
Lieu: 

 

Mise en espace du 3 au 6 août 1975, Chapelle des Pénitents Blancs

 

Cette pièce remplace Nizan de F. Rey que Bernard Sobel devait initialement présenter.

 

Extraits du programme :

 

"Que peut-il se passer dans la tête d'une concierge quand autour d'elle palpite le doux sommeil de la bourgeoisie ? Le miroir aux alouettes (promotions tous azimuts) fascine jusqu'au vertige (...)" Ivan Vanesco

 

"(...) Dans la pièce, la séduction qu'exerce l'imaginaire petit-bourgeois est sans cesse contrariée par un enracinement, une expérience de classe dont l'ancêtre Pépé Gustave constitue une sorte d'emblème, figure référentielle à partir de laquelle le destin du couple prend son sens. (...)" Bernard Sobel