Programme Théâtre Ouvert Avignon 1975

Lieu: 

 

Théâtre Ouvert, pour son cinquième Festival d'Avignon, continue dans sa démarche d'essai et de création en proposant aux auteurs une plate-forme de dialogue et un atelier de travail en vue du renouvellement du répertoire. Après la mise en espace (dès 1971) et le gueuloir (1974), Théâtre Ouvert propose en 1975 la cellule de création, formule libre de travail entre auteur, metteur en scène et comédiens, avec ou sans public (selon le choix de l'équipe artistique). C'est Daniel Mesguish qui anime cette première cellule de création : Des épaules aux pieds de Paul Huet.

Cette formule annonce les futurs chantiers de Théâtre Ouvert en 1991.

Autre nouveauté de cette édition 1975, le théâtre-récit : par référence au théâtre-roman d'Aragon, il propose la version scénique d'un roman, basée sur un montage du texte sans réécriture. Antoine Vitez met en espace Catherine, théâtre-récit d'après Les Cloches de Bâle d'Aragon.

 

"La cinquième édition de Théâtre Ouvert, bien que la formule soit fidèle aux principes qui ont fait de cet atelier de travail, consacré à la création contemporaine, une expérience pilote, sera différente des précédentes. Certes, il s'agit toujours, à la Chapelle des Pénitents Blancs, de donner à entendre la première audition d'une pièce nouvelle, inédite, d'un auteur d'expression française avec, toutefois, une mise en espace, sans décor, ni costume. Mais, plutôt que d'inciter les metteurs en scène à proposer des auteurs connus, nous avons pris le risque cette année d'élever la barre, en demandant que les auteurs choisis aient, à cette occasion, leur première sortie professionnelle de fait, en France. Cela n'implique pas nécessairement qu'il s'agisse de leur première pièce, encore que ce soit le cas pour la plupart. (...) De fait, cette année Théâtre Ouvert a suscité une politique systématique de commande. (...) Lucien Attoun (Extrait du dossier de presse)