Programme Théâtre Ouvert Avignon 1977

Lieu: 

 

Théâtre Ouvert, né en 1971, devenu permanent et itinérant en 1976, revient chaque année au festival d'Avignon, "plate-forme de la création ouverte à la recherche et à la promotion d'une dramaturgie d'aujourd'hui" (programme). En 1977, parallèlement à trois volets de son Théâtre d'Essai et de Création (mise en espace, gueuloir, cellule de création), Théâtre Ouvert accueille, avec le Festival d'Avignon, le Syndicat Professionnel de la Critique Dramatique et Musicale pour une rencontre avec le public et ceux qui font le théâtre, pour une réflexion sur la profession.

 

"Peut-être plus que jamais, le programme de cette année traduit ce souci : tous les auteurs nouveaux présentés font un théâtre à la première personne, un théâtre de l’immédiat qui interroge et s’interroge sur l’histoire, notre histoire contemporaine qui va déjà s’effilochant dans nos mémoires. Le théâtre d’affirmation cède désormais la place aux questionnaires nécessaires auxquels le public – invité à l’issue de chacune des manifestations de Théâtre Ouvert à dialoguer avec les acteurs et les équipes de réalisation – pourrait ajouter ses propres questions. C'est ainsi que Bernard Cuau suit, de Moscou à Prague, de la deuxième guerre mondiale à nos jours, le voyage d'une mémoire éclatée confrontée à l'histoire occultée, que l'Algérien Mohammed Dib et le Français Daniel Lemahieu, chacun de son point de vue, abordent, en mélangeant subtilement présent et passé, la guerre d'Algérie, que Viviane Théophilidès raconte, à partir d'un roman d'Hélène Cixous, des parcours de femmes à la recherche de leur identité, qu'Elie Pressmann, renouant avec le théâtre du tragique, surprend un couple dans sa vie quotidienne, et qu'enfin, Armand Gatti pose la double délicate question de la liberté et de l'opposition, là aussi prisonnière du langage." (Extrait du dossier de presse)

 

Avec le concours des Affaires Culturelles, en coproduction avec France Culture : pièces et dialogues font l'objet de six émissions.