Tout doit disparaître (soldes monstres)

©Christophe Raynaud de Lage
Auteur: 
Metteur en scène: 
Collaborateurs: 
Mode d'action - genre d'activité: 
Lieu: 
Media: 

 

Les 18 et 19 juillet à 15h et 21h

 

Jour de solde : les consommateurs s’amassent aux portes d’un supermarché, la tension monte et l’ouverture des grilles dégénère en émeute. Des gens courent pour se saisir des marchandises, des corps sont poussés, les vitrines  brisées, les rayonnages renversés, certains se retranchent, d’autres tentent de fuir.

Les soldes deviennent le lieu de la folie ordinaire, de la lutte contre l’asservissement économique, lutte perdue d’avance puisque les révoltes, à l’instar de la marchandise, sont appelées à disparaître. Tout doit disparaître, donc ?

 

Eric Pessan, né en 1970, est auteur de romans, de théâtre, de fictions radiophoniques pour France Culture, d’ouvrages en collaboration avec des plasticiens. Il anime régulièrement des ateliers d’écriture ainsi que des rencontres littéraires

Tout doit disparaître est sa première pièce. Elle a fait l’objet d’une session de l’Ecole Pratique des Auteurs de Théâtre (EPAT) animée par Jean-Christophe Saïs avec les élèves de l’école du TNB/Rennes, en février 2010, et a été publiée en Tapuscrit / Théâtre Ouvert

Parcours d'Eric Pessan avec Théâtre Ouvert

 

Frédéric Maragnani, avec sa compagnie Travaux Publics, privilégie l’émergence d’écritures nouvelles et le métissage des littératures. Il a créé, notamment à Théâtre Ouvert, des textes de Noëlle Renaude et Philippe Minyana, et mis en scène des pièces de Barker, Fretel, Monga ou Becque. A l’opéra de Bordeaux, il met en scène La Belle Hélène, d’Offenbach en 2011

 

Extraits vidéo

Conférence de presse à Avignon le 17 juillet 2011

Article de Frédéric Maragnani dans le Journal en ligne

Entretien avec Eric Pessan