Usinage

Metteur en scène: 
Assistant metteur en scène: 
Scénographie - décor: 
Costumes: 
Lumières: 
Musique: 
Mode d'action - genre d'activité: 
Saison: 
Media: 

 

Du 11 janvier au 16 février 1985

 

"Usinage : pièce gaie-triste, triste-gaie, comme les ciels changeants et mêlés du Nord industriel, où elle s'enracine. Voilà une oeuvre singulière, bienvenue dans le paysage théâtral français ; il s'y confirme une vraie personnalité d'auteur, une ambition de ne pas tourner autour du pot, de raconter sans effet de mode des histoires dans notre histoire contemporaine, un souci de résoudre de façon originale le problème du "parler populaire" sur le théâtre.

En ceci, et s'agissant du monde du travail, Daniel Lemahieu innove par son angle d'attaque : il montre les moments privilégiés, l'entre-travail, les fêtes et les rites, les dimanches de la vie, heureux ou tragiques. Jamais paternaliste, sans préjugés, ni didactisme, il traque avec une affectueuse lucidité les langages et les comportements. Préférant "la réplique à la copie", il manie avec art "l'insolite moquerie eu égard à la réalité et à la vraisemblance".

Il propose un "son" personnel, comme on dit, une écriture véritable. Son texte est composé, avec une fine oreille musicale, il est tissé de tout un réseau d'assonances, d'associations, de correspondances, de ricochets de sens ou de sonorité. Stimulant enjeu pour les interprètes que de le "faire jouer".

Lemahieu est flamand, profondément ; chez lui, les fêtes grincent et les enterrements dansent ; en toute occasion, la bière et les chants coulent à ras bord ; c'est en cela, dans cette vitalité toujours triomphante, qu'il est populaire, magnifiquement." Claude Yersin (Extrait du programme)

 

Le texte est paru en Tapuscrit (n°28) en 1983 puis en Enjeux en 1984.

 

Parcours de Daniel Lemahieu avec Théâtre Ouvert