Eric PESSAN

©Patrick Devresse

 

Éric Pessan est né en 1970.

Il a écrit des romans, des fictions radiophoniques, des pièces de théâtre et des textes en compagnie de plasticiens. Ses écrits sont parus notamment aux éditions Albin Michel, Seuil, La Différence, du Chemin de fer, de l'amandier, de l'Attente, Ecole des loisirs, Théâtre Ouvert.

 

Parcours avec Théâtre Ouvert et extraits de correspondance numérisée :

 

 

2008

Eric Pessan envoie sa pièce La grande enseigne le 19 décembre

 

 

2009

Mail de l'auteur le 14 septembre au sujet de sa pièce, dont le titre est devenu Tout doit disparaître

 

 

2010

Tout doit disparaître fait l’objet d’une session de l'Ecole Pratique des Auteurs de Théâtre (E.P.A.T.) animée par Jean-Christophe Saïs

Avec les élèves de l’Ecole du TnB de Rennes

du 26 janvier au 13 février

 

Entretien avec Eric Pessan réalisé pour Théâtre Ouvert / Le Journal n°26 (janvier-mars 2010). Version PDF - (655 Ko env.)

 

Mail d'Eric Pessan le 7 juin au sujet de la version définitive de Tout doit disparaître

 

Tout doit disparaître publié en Tapuscrit / Théâtre Ouvert (n° 120)

 

Articles "Tout doit disparaître, de l'EPAT au Tapuscrit" dans Le Journal n°28 (octobre-décembre 2010). Version PDF - (903 Ko env.)

 

 

2011

Traits d'union Bibliothèque nationale de France / Théâtre Ouvert

Participation à la rencontre sur "Le Théâtre récit" avec Joël Jouanneau et Noëlle Renaude

Captation vidéo en ligne sur bnf.fr

19 janvier

 

 

Théâtre Ouvert / 40 ans

Tout doit disparaître (soldes montres), mise en espace par Frédéric Maragnani

18 et 19 juillet au Festival d’Avignon

 

Les Inaboutis publié en Tapuscrit (n° 124)

 

Echange avec la Sala Beckett de Barcelone

Résidence de traduction et mise en voix de Tout doit disparaître en catalan

septembre et décembre

 

"Jackpot", article d'Eric Pessan écrit pour le Journal en ligne de Théâtre Ouvert, au sujet de son séjour à Barcelone

 

 

2013

Les Inaboutis, chantier/atelier animé par Jean-Louis Benoît destiné aux comédiens professionnels

dans le cadre d’un Atelier de Formation et de Recherche piloté par le Nouveau Théâtre d’Angers
du 14 janvier au 2 février